Translation:Combat armour txt/fr

From UFO:AI

Spécifications techniques : Armure de Combat

NIVEAU DE CONFIDENTIALITE JAUNE

Unité de réaction extraterrestre PHALANX

Document Technique, Autorisation Delta

Classé le : 20 Mars 2084

Auteur : Cdt Paul Navarre, R&D: Division Ingénierie, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique




Considérations générales

L'attaque alienne sur Mumbai a rendu notre situation douloureusement claire. Leur technologie est beaucoup plus avancée que la nôtre. L'incapacité complète des troupes du Commonwealth à repousser l'offensive de Mumbai a révélé les failles de l'entraînement militaire actuel et des équipements utilisés. Elles perdirent trois bataillons, uniquement pour parvenir à stopper l'avancée alienne ; et sans pour autant leur infliger de pertes significatives. PHALANX doit parvenir à renverser le rapport de force, et pour cela nous avons besoin de ce que la technologie humaine propose de meilleur.

Le Programme Excalibur fut créé non seulement pour fabriquer des armes adéquates pour combattre la menace alienne ; mais également pour développer des armures et autres objets d'utilité militaire afin d'aider les soldats à mener à bien leur mission et à revenir vivants à leur base. Ces inventions sont destinées à améliorer les capacités de combat des soldats, et d'une façon plus générale, leurs chances de survie.

L'utilité des armures sur les champs de bataille n'a jamais vraiment disparue, bien qu'elles soient devenues de moins en moins efficaces du début du XVIIIème siècle jusqu'à la fin du XXème. Elles commencèrent à revenir sur le devant de la scène lors de la première guerre mondiale, sous la forme de casque en acier. Cette pratique continua jusqu'à la seconde guerre mondiale, puis disparue avec l'apparition du kevlar. De nos jours, cependant, le kevlar est devenu totalement obsolète sous presque toute ses formes. Il n'est plus utilisé que par les civils et les forces de police aux budgets limités. Même les formes plus avancées d'armure corporelle du XXème siècle sont devenues inutiles face aux armes modernes. De nouveaux matériaux étaient nécessaires, matériaux qui rendraient les armures plus résistantes et protégeraient leurs porteurs comme jamais auparavant.

De façon surprenante, plusieurs dossiers que nous avons retrouvés semblent confirmer que PHALANX fut par le passé la source de quelques progrès technologiques stupéfiants. Ces technologies furent plus tard adoptées dans le monde entier. Tout les essais pour produire de la soie d'araignée artificielle avaient échoués, mais les chercheurs du centre de Commandement des Opérations du Pacifique PHALANX y parvinrent en 2017. Leur méthode est encore d'actualité aujourd'hui, basée sur l'utilisation d'un dispositif appelé 'le métier à tisser organique'. Il s'agit d'une grande armature sur laquelle sont fixées des centaines de glandes séricigènes et de filières, étudiée pour optimiser la production de masse de fil de soie.

La première utilisation généralisée des armures de combat militaire à base de soie d'araignée fut le résultat d'une collaboration des forces de l'OTAN en 2023, après que des tests balistiques ont prouvé que leurs vestes en kevlar usuelles ne résistaient pas aux munitions chinoises. L'armure en elle même est un empilement de couches de fils de soie et de polyéthylène à très haute masse moléculaire traité, lui donnant une résistance et une flexibilité étonnante. Le tissu obtenu est environ 18 fois plus résistant que l'acier, et augmente la performance de l'armure de 300 à 400% par rapport au kevlar. Les premières combinaisons constituées uniquement de polyéthylène devinrent obsolètes après l'apparition du fil de soie d'araignée artificiel, et les nouvelles armures composites les remplacèrent bientôt dans les armées du monde entier. L'armure a évolué au cours du temps, et est devenue si efficace qu'elle est encore couramment utilisée aujourd'hui. Il est possible d'ajouter des plaques de céramique ou de métal dans des poches prévues à cet effet sur le torse et dans le dos, afin d'améliorer la protection des zones vitales.

Le seul désavantage de l'Armure de Combat est son poids relativement élevé en comparaison des combinaisons plus anciennes. Cela est dû principalement au nombre de couches nécessaires pour la protection contre les armes modernes. Cependant, son poids est équitablement réparti, la rendant assez confortables à l'utilisation, et beaucoup moins encombrante que les armures expérimentales nanocomposites. En laissant une grande mobilité aux soldats, cette armure sauvera de nombreuses vies.


Doctrine recommandée

Hormis en cas d'impossibilité majeure, les troupes PHALANX doivent toujours porter une armure lorsqu'elles sont en situation de combat. L'Armure de Combat devrait être considérée comme la protection minimum qu'un soldat doive porter pour partir en mission. Pour certains soldats, l'Armure de Combat reste un choix intéressant en comparaison d'armures plus évoluées, mais plus lourdes, par la mobilité plus importante qu'elle procure. Les tireurs embusqués et de façon générale tous ceux qui ne sont pas en première ligne feront un bon usage de cette liberté de mouvement.

Addenda

Aucun