Translation:Alien communication txt/fr

From UFO:AI

Entrée UFOpédia

Proposition

POUR : Commandant de Base, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DE : Dr Connor, R&D : Division Biologique et Confinement, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DATE : %02i %s %i

SUJET : Proposition : Communication alien


Commandant,

L’intelligence croissante des captifs aliens dans nos unités de détention m’incline à croire que nous pouvons finalement commencer à étudier la communication alien et, plus important, à soutirer des informations utilisables. Je cite mon rapport précédent :

(Comportement Étrange)

« Il y a plusieurs espèces aliennes, qui répondent toutes aux exigences physiologiques d’espèces intelligentes, mais elles ne montrent que peu d’activité cérébrale, voire aucune. Nous en avons conclus à la présence d’une sorte de « pensée commune » ou partagée, une pensée distribuée, qui augmenterait en puissance proportionnellement au nombre de membres. »

« Lorsque plusieurs spécimens se rapprochent, leurs intelligences semblent approcher le niveau humain. Si nous pouvions créer un dispositif approprié de traduction ou un langage commun, nous pourrions éventuellement établir une communication avec des aliens en captivité. Peut-être que certains de nos experts linguistes ou psychologues pourraient créer un dialogue. Cet axe d’étude ne devrait pas être ignoré. »

Le Dr Yamamura commence à faire des progrès significatifs, en apprenant chaque jour aux aliens plusieurs nouveaux mots du langage des signes. Nous avons cependant besoin de financement et de temps en laboratoire pour mener à bien une étude sur ce que ces aliens savent et comment cette information peut nous aider. La possibilité d’interroger des aliens à propos de leur technologie pourrait être d’une valeur incomparable comparé au travail d’analyse réalisé par nos soldats et ingénieurs. Le Cdr Navarre était si excité à cette idée, qu’il a presque plaidé en faveur de la Division Bio, pour une fois.

Merci de votre attention, commandant. Veuillez approuver ce programme dès que possible, je vous en pris.

Sincèrement,

Dr Connor

Résultat

POUR : Commandant de base, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantiques

DE : Dr Connor, R&D : Division Biologie&Confinement, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantiques

DATE : %02i %s %i

SUJET : Re: Communication alien


Commandant,

Je suis heureux de vous signaler que nous avons les premiers résultats des efforts déployés afin de questionner les aliens en captivité dans nos unités de détention. L’approche du Dr Yamamura a commencé à porter ses fruits. Les aliens ont appris à transmettre des messages en code binaire et en un langage des signes, compréhensibles par des humains. Ils paraissent comprendre un grand nombre de questions et d’instructions. Yamamura et son équipe travaillent toujours sur l’affinement du langage des signes que nous utilisons, pendant que le reste de mon équipe s’est concentré sur l’extraction d’informations utiles de la pensée commune. Cela n’a pas été facile. Les aliens sont très réticents et ont besoin de nombreux « encouragements » chimiques afin de les mettre dans un état d’esprit plus réceptif. Le taux de décès est élevé.

Cependant, ce que nous avons obtenu est intéressant. Par exemple, la pensée commune semble ne pas avoir d’identité. Elle semble incapable d’appréhender des concepts comme « Je » ou « Nous », ou même « Vous » et « Ils ». Elle n’accepte ces mots qu’en tant que différenciations numériques (un spécimen ou plusieurs, un humain ou un groupe). Cela implique une différence importante entre les modes de pensées humain et alien. La conscience partagée ne se voit pas comme une entité unique et fermée : elle existe, simplement. Ce point, recoupé avec de nombreuses autres réponses que nous avions rassemblées lors de nos autres sessions, nous conduit à penser que tous les aliens partagent effectivement une seule et même pensée. Et je répète -tous-, commandant. Nous ne parlons pas seulement d’un accroissement de l’efficacité d’équipe ou d’un esprit de groupe encouragé ; nous parlons d’un composant primordial de la société alien. Chaque alien qui vit et respire est une partie égale et identique d’une pensée commune plus grande, et ce, quelque soit l’espèce. La seule diversité que les aliens reconnaissent réside dans les différentes substances nécessaires à la survie des différents individus.

D’autre part, la pensée commune a bloqué toutes nos tentatives de communication avec des aliens de façon individuelle, encore plus en utilisant le langage des signes. Je vous propose cette analogie humaine : quelle serait la conversation entre un ongle et un doigt de pied ? Ou encore que diriez-vous à une cellule unique de votre corps ? Bien sûr, on pourrait alors se poser la question, où sont les oreilles et où est le cerveau des aliens…

Il est certain que la poignée d’aliens actuellement détenus dans notre Unité de Confinement ne peut pas faire partie d’un plus grand esprit de ruche, comme il pourrait en exister sur le monde alien. Ils semblent en être coupé pour la durée de leur mission sur Terre, et ne le rejoindrons que lorsqu’ils y retourneront. Mais si cela est réellement dû à la distance ou par exemple, à un effet atmosphérique, nous sommes dans l’impossibilité de le prouver. Les réponses aliens à ce sujet sont plutôt vagues.

J’ai terminé mon rapport, commandant. Cependant, comme dernière annotation, je voudrais vous demander la permission de poursuivre nos recherches sur les méthodes que nous pourrions utiliser afin de persuader plus efficacement nos captifs. Je crains également que nous ayons besoin de nouveaux spécimens aliens en bonne santé, afin de remplacer les pertes. Nous devons maintenir l’esprit de ruche isolé et confiné. Le perdre maintenant reculerait significativement l’avancée de nos recherches.

Sincèrement,

Dr Connor