Translation:Craft alien propulsion txt/fr

From UFO:AI

Entrée UFOpédia

Proposition

A: Commandant de la base, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantiques

DE: Cdt. Paul Navarre, R&D: Division ingénierie, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantiques

DATE: %02i %s %i

SUJET: Proposition : Propulsion alien

Commandant, les moteurs à antimatière aliens que nous avons récupérés ont fascinés mon équipe comme jamais auparavant. Recoupée avec ce que nous avons appris sur les matériaux aliens, je pense que nous pouvons maintenant travailler sur l’analyse et la duplication de cette technologie. C’est fantastique ! Je pense que nous serions maintenant capables de reproduire ces moteurs, il ne nous reste plus qu’a comprendre la fonction et les méthodes de fabrication de tous les composants de ce dernier.

Avec la navigation et la détection alien, la propulsion alien est l'un des trois piliers de la conception des OVNI. Ce qui signifie que nous franchirions un pas de plus vers l'aptitude à fabriquer un vaisseau de défense interplanétaire.

--Cdt. Navarre

Résultat

A: Commandant de la base, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantiques

DE: Cdt. Paul Navarre, R&D: Division ingénierie, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantiques

DATE: %02i %s %i

SUJET: Re: Propulsion alien


Commandant, je suis heureux de vous informer de la fin de notre étude sur la propulsion alien. Nous avons percé les mystères des réglages du moteur alien et nous avons finalement compris comment est acheminée l'antimatière entre le réservoir et la chambre de réaction.

Citation de mon rapport précédant :

(Théorie des OVNI) « Le système de propulsion alien est un type de moteur de fusée, différent de tout ce qui a pu être construit sur Terre. Il utilise directement l'anéantissement de la matière par de l'antimatière, afin de générer une poussée, en injectant des protons et des antiprotons à l'intérieur de la chambre de réaction, puis, en canalisant cette force explosive vers l'arrière du moteur. Cela donne aux OVNI une puissance de poussée fantastique et qui ne nécessite ni air ni aucun autre gaz afin d'alimenter la réaction, une véritable combustion à vide. Il possède également un système de refroidissement très avancé, pompant continuellement de l'azote liquide vers la chambre du moteur, afin de le réfrigérer, permettant également d’en réduire sa signature infrarouge. La chaleur évacuée par le moteur, est utilisée pour alimenter le vaisseau en électricité. »

Avec ce projet nous avons beaucoup appris sur la manière dont ces engins sont construits, contrôlés, et comment nous pourrions les adapter afin de les intégrer à notre flotte actuelle. Nous devrions maintenant être en mesure de répliquer ces moteurs et de les utiliser, quelle qu’en soit leurs applications. Je dois vous prévenir : ils seront extrêmement coûteux à produire. Entre l'utilisation complexe des matériaux alien, la sensibilité électromagnétique requise et le système de refroidissement à azote liquide, nos capacités de production seront maigres.

Des recherches supplémentaires pourraient s'avérer nécessaires pour maîtriser le stockage et le contrôle de l'antimatière, mais ces modifications resteront sans influence sur le moteur -- car fondamentalement, il s’agira d’un moteur autonome alien, adapté à la technologie humaine. Nous devrions être en mesure d’en commencer son adaptation dès que nous aurons assez de carburant pour maintenir une flotte en vol.

Comme précédemment mentionné, la différence de puissance produite entre notre carburant liquide et ces moteurs matière-antimatière est époustouflante. Quand nous commencerons à utiliser ces moteur sur nos vaisseaux, nos pilotes vont avoir besoin de sérieuses réadaptations concernant les capacités de leurs embarcations. Je m'explique.

Dans un chasseur militaire ordinaire, tirer trop violemment la manette des gaz, peut occasionner une altération du jugement voire une perte de conscience dû à la l'accélération. Les pilotes peuvent même en mourir.

Avec un moteur à antimatière, ces problèmes sont multipliés par cent. Ils sont si puissants qu'une sur-accélération pourrait aisément réduire en bouillie un corps humain sur son siège. La structure même du vaisseau pourrait avoir des difficultés à faire face à une accélération de ce type, et nos ingénieurs devront êtres extrêmement prudent et contrôler la fatigue du métal, les fractures générées par la résistance de l'air et de toutes les autres usures de la coque. Une petite fissure dans la structure serait suffisante pour disloquer un de nos appareils en plein vol. Et les limiteurs de poussées ne peuvent pas faire grand-chose : la plupart des contraintes d’accélérations sont sollicitées durant les virages.

Pourtant, cela ne devrait pas être un problème tant que tout le monde, pilotes aussi bien que mécaniciens, reste extrêmement prudent dans les tâches respectivement assignées. Nous avons effectués de sérieux renforcements en matière de sécurité et de protocole concernant les avions à antimatières. Faire repasser un entraînement à nos pilotes est le dernier obstacle à franchir avant de pouvoir utiliser ces moteurs aliens.

--Cdt. Navarre

Research Tree Data

(This information for reference only; do not translate or include in-game.)

Prerequisites:
 1 Alien Propulsion
 Alien Materials
Opens:



See also Vehicles & UFOs