Translation:Ortnok autopsy txt/fr

From UFO:AI
Jump to: navigation, search

Entrée UFOpédia

Proposition

POUR : Commandant de Base, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DE : Dr Connor, R&D: Division Biologie et Confinement, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DATE : %02i %s %i

SUJET : Proposition : Autopsie Alien – Ortnok


Commandant,


Nous avons récupéré un nouveau cadavre alien sur le champ de bataille. Nous devrions commencer sa dissection et son évaluation dès que possible.


Sincèrement,

Dr Connor



Résultat

POUR : Commandant de Base, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DE : Dr Connor, R&D: Division Biologie et Confinement, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DATE : %02i %s %i

SUJET : Re: Autopsie Alien – Taman


Commandant,


L'autopsie et l'évaluation du spécimen alien vert sont terminées. Je vous soumets ici mon rapport pour votre revue.

La première chose que nous avons notée au sujet de cette espèce, qui a été appelé « Ortnok », est sa taille. Son apparence ressemble à une caricature bestiale et grossière d'un homme, chose qui est plutôt perturbante pour nos agents de terrain, mais nous avons confirmé que l'Ortnok n'est nullement lié génétiquement à l'humanité.

En pourcentage de poids, l'Ortnok dispose de plus de masse musculaire qu'un bodybuilder professionnel. Au début nous avons conclu que c'était seulement le résultat d'une force de gravité extrêmement forte de son monde d'origine, mais les travaux suivants d'hormonologie et de toxicologie du spécimen ont révélé un point intéressant. Le sujet semble avoir été élevé depuis sa naissance avec un régime lourd en modifications génétiques et en stéroïdes anaboliques. Ceci, combiné avec l'incroyable densité du tissu musculaire, rend l'Ortnok physiquement plus fort que n'importe quelle autre entité biologique sur terre.

Lors de nos premières incisions, nous avons été surpris de découvrir que l'Ortnok n'avait pas de sang. Il a des poumons, des viscères et quelque chose d'apparenté aux organes digestifs, mais aucun foie ou cœur que nous avons pu identifier. Au lieu des veines, il y a un système très bien développé de tubes nerveux, rempli d'un genre de gel électro-conducteur, qui semble alimenter et contrôler les muscles par stimulation électrique directe. L'électricité nécessaire est produite par la digestion de matière organique et stockée dans un ensemble de gros organes sous les poumons. Le système nerveux est lui-même nourri par les surplus des produits de la digestion, délivrés par des veines remplies d'air pressurisé. La cavité thoracique entière a été abondamment garnie avec des plaques d'armure insérées juste sous la peau verte et tannée.

Les yeux sont recouverts de lentilles implantées chirurgicalement qui améliorent la vision déjà excellente de l'Ortnok, l'étirant dans le spectre infrarouge. Les oreilles se composent d'une série de petites cavités, trois de chaque côté de la tête, qui sont étonnamment grandes et bien développées. D'après ces preuves, nous devons conclure que les Ortnoks ont l'audition fine, tandis que le nez et les organes olfactifs sont très petits, atrophiés presque au point d'en devenir des vestiges.

De l'autopsie et de notre analyse des enregistrements des champ de bataille, nous pouvons conclure ce qui suit :

- Le cerveau est assez petit pour un hominidé d'une telle taille, pas plus grand que celui de l'Homo Erectus, mais il est peut-être suffisant pour répondre aux besoins d'un soldat d'infanterie. Les Ortnoks ne montrent aucun ralentissement tactique sur le champ de bataille.


- La main à trois doigts peut porter et employer une grande variété d'équipement. Cependant, les Ortnoks sont équipés le plus souvent d'armes lourdes qui correspondent à leur taille.


- Les Ortnoks sont forts, résistants et dangereux. Leur armure interne augmente encore leur résistance normale, les rendant difficiles à abattre. Des balles perforantes ou des armes incendiaires sont recommandés. Les lasers, les explosifs et les armes tranchantes ne seront pas très efficace à cause de leur considérable protection.


- Tous les spécimens d'Ortnok que nous avons vus jusqu'ici n'était pas équipés d'organes reproducteurs. D'après des cicatrices d'opérations chirurgicales autour de l'aine, nous croyons qu'ils ont pu avoir été neutralisés.


En combat, ces spécimens semblent être employés le plus souvent dans le rôle d'infanterie lourde et de tirs de soutien. Ils ne sont pas particulièrement précis avec leurs armes quelque peu encombrantes, mais quand ils travaillent en nombres ils disposent d'assez de puissance de feu pour refouler puis annihiler une escouade PHALANX. Les Ortnoks ne semblent pas pouvoir se spécialisés ; d'après nos observations vidéo, ils ne sont jamais employées comme techniciens, et s'occupent habituellement de la sécurité du périmètre des Tamans lorsque ces derniers ne sont pas engagés en combat.

Il y a un ensemble complexe d'implants dans la gorge du sujet qui exigera davantage d'analyses afin d'être entièrement compris. Je vous enverrai une proposition plus détaillée sur ce sujet de recherche.

Nous n'avons aucune idée d'où vient le nom « Ortnok ». Nos troupes ne semblent pas le savoir elle même non plus. De toute façon, il est aussi bon qu'un autre, et il persiste.

C'est tout que j'ai pour vous pour l'instant, Commandant. Je vous contacterai une nouvelle fois dès qu'il y aura de nouveaux développements.

Sincèrement,

Dr Connor



Research Tree Data

(This information for reference only; do not translate or include in-game.)

Prerequisites:
 1 Ortnok corpse
Opens:
 Alien Breathing Apparatus (if not yet opened; can also be opened by
 Alien Autopsy -- Taman or Alien Autopsy -- Shevaar)