Translation:Alien odd behaviour txt/fr

From UFO:AI

Entrée UFOpédia

Proposition

POUR : Commandant de Base, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DE : Dr Connor, R&D : Division Biologie et Confinement, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DATE : %02i %s %i

SUJET : Proposition : Comportement Étrange


Commandant,

Les aliens vivants dans notre unité de détention ont commencé à montrer un comportement erratique depuis la dernière mission tactique.

Avant, les spécimens étaient à peine intelligents, fonctionnant seulement sur l’instinct en dépit de la structure significativement développée de leurs cerveaux. Pourtant ils semblent maintenant émaner d’eux une sorte d’intelligence contrôlée, communiquant visiblement à travers les murs insonorisés de leurs cellules et opérant en équipe, allant même jusqu’à coordonner des tentatives d’évasion ingénieuses. Des flèches sédatives ont été nécessaires pour soumettre les spécimens les plus actifs.

Nous croyons que les nouveaux spécimens récemment ajoutés à l’unité de confinement ont eu un effet certain sur le groupe. Ils pourraient être des membres de haut rang de la hiérarchie alienne. Si nous avons capturé un officier alien, ou s’il y a une autre raison à ces nouveaux comportements, nous devrions étudier rapidement le pourquoi du comment. Au nom de la Division Bio, je demande votre permission de lancer un nouveau projet de recherche afin d’étudier la question.

Sincèrement,

Dr Connor



Résultat

POUR : Commandant de Base, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DE : Dr Connor, R&D : Division Biologie et Confinement, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DATE : %02i %s %i

SUJET : Re: Comportement Étrange


Commandant,

Nous avons passé les dernières semaines à étudier les évènements étranges au sein de notre unité de détention, et nous croyons pouvoir formuler une théorie qui pourrait éventuellement commencer à expliquer l’intelligence récemment acquise des aliens.

Il semblerait que notre rapport préliminaire soit loin du fonctionnement réel de l’intelligence alienne. Nous les avons d’abord considérés en tant qu’individus autonomes, comme les humains, mais possédant des qualités de communication et de cohésions de groupe supérieures. Cependant, nos expériences en laboratoire, couplées à un examen attentif de vidéos du champs de bataille, contredisent cette hypothèse.

Dans nos enregistrements vidéos, nous avons souvent vu les aliens chercher une couverture, coordonner leurs feux, et fonctionner en équipe, alors qu’ils ne portent aucun équipement de communication apparent. Cependant, les quelques spécimens vivants, de notre unité de détention, n’ont jamais montré une intelligence supérieure à l’instinct animal. Cela semble incohérent avec les preuves accumulées : biologiquement le cerveau à l’air correctement constitué et possède une masse à priori largement suffisante, en plus d’une aptitude tactique certaine au combat.

Nous avons cherché à consolider ces idées afin d’élaborer une nouvelle hypothèse, et nos expériences ont commencé à produire des résultats tangibles. Les nouveaux spécimens sont certainement responsables du comportement étrange que nous avons observé, mais à l’origine nous avions supposé qu’ils étaient différents et qu’ils représentaient l’autorité. Nous pensons maintenant que cette théorie est fausse. Nos expériences montrent que lorsque les aliens ont la possibilité de se rassembler, avec ou sans « officiers », ils deviennent nettement plus actifs et intelligents. Dès qu’ils sont séparés par une assez grande distance, ils retournent à nouveau dans leurs états catatoniques. La conclusion est évidente. Il y a une sorte de force communautaire liant ces créatures.

Plusieurs débuts de théories ont émergés. L’explication la plus vraisemblable réside dans le cerveau alien. Il y a plusieurs espèces aliennes qui répondent toutes aux exigences physiologiques d’espèces intelligentes, mais elles ne montrent que peu d’activité cérébrale, voire aucune. Nous en avons conclus à la présence d’une sorte de pensée commune, partagée ou distribuée, qui augmenterait en puissance proportionnellement au nombre de membres. Nous ne sommes pas sûrs de savoir comment cet esprit de ruche arrive à outrepasser les frontières entre les espèces aliennes. Il est évident que ces différentes espèces sont originaires de mondes différents : elles ont des évolutions très divergentes, et certaines semblent être beaucoup plus anciennes que d’autres. Cependant, étant donné l’avancée technologique des aliens, le « comment » est moins énigmatique que le « pourquoi ».

Ces nouveaux résultats semblent également suggérer que certains spécimens sur Terre doivent être coupés de la source de leur intelligence. Même s’il semble s’agir d’un avantage important pour les forces PHALANX, elle suggère également des menaces que nous n’avions pas encore considérées. Nos recherches sur la physiologie alienne ont établis que des spécimens isolés ne peuvent pas survivre très longtemps dans notre environnement, ayant un comportement primitif tant qu’ils restent en surface. Mais si on permet à un assez grand nombre de s’échapper et de fusionner (ou de fusionner avec des sympathisants aliens sur Terre) nous pourrions encourir un sérieux risque d’infiltration.

Lorsque plusieurs spécimens se rapprochent, leurs intelligences semblent approcher le niveau humain. Si nous pouvions créer un dispositif approprié de traduction ou un langage commun, nous pourrions éventuellement établir une communication avec des aliens en captivité. Peut-être que certains de nos experts linguistes ou psychologues pourraient créer un dialogue. Cet axe d’étude ne devrait pas être ignoré.

Naturellement, si vous approuviez ce type d’expériences, je vous assure que mon équipe prendra toutes les précautions. Rien n’est plus important pour nous que les vies de nos hommes et la sécurité de nos équipements.

Sincèrement,

Dr Connor

Liens


Research Tree Data

(This information for reference only; do not translate or include in-game.)

Prerequisites:
 10 live aliens in containment
 The Alien Mind
Opens:
 Alien Communication
 A New Twist