Translation:News new twist txt/fr

From UFO:AI
< Translation:News new twist txt
Revision as of 18:40, 6 March 2011 by Lord Pavel (talk | contribs) (Proposition)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search

Entrée UFOpédia

Proposition

POUR : Commandant de Base, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DE : Dr Connor, R&D: Division Biologie et Confinement, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DATE : %02i %s %i

SUJET : Un Nouveau Tournant


Commandant,

Une nouvelle information est apparue pendant la dernière série d'autopsies que vous avez demandé. Nos rapports concordent, mais nous avons découvert un élément qui peut nous donner un nouvel aperçu de la diversité alien.

Pendant nos premières analyses de la structure cellulaire des aliens, nous avons été confronté à quelques anomalies : nos essais de duplication d'ADN ont échoué en raison d'une contamination non expliquée des échantillons. Nous avons tout d'abord pensé qu'il s'agissait d'une erreur humaine, mais le problème a continué d’apparaître avec une régularité étonnante. Le même résultat, encore et encore : chaque fois que nous examinons un échantillon sans l'avoir cryogénisé pour le stockage, nous avions des difficultés à extraire une simple séquence non contaminée. J'ai passé certaines de mes heures de loisirs à étudier le problème, et je crois que j'en ai trouvé la cause.

L'explication la plus simple est celle-ci : il y a deux types d'ADN présents dans nos échantillons sanguins. La prédominance de l'ADN alien est totale ; ces séquences peuvent être trouvées dans tous les membres de l'espèce Taman, et une étude plus approfondie a confirmé que des séquences semblables existent dans le sang d'autres espèces que nous avons récupérées. La source semble être un type d'organisme mono-cellulaire présent en énorme quantité dans les vaisseaux sanguins aliens. Il y en a plusieurs variantes, une pour chaque espèce d'alien, et ils partagent tous de remarquables similitudes génétiques. Il est intéressant de noter que, bien que ces organismes aient tous un nombre identique de chromosomes, aucun ne peut survivre dans un corps qui n'est pas un membre de son espèce source. En outre il est curieux qu'il n'y ait absolument aucune variation d'ADN entre deux organismes de la même espèce. Ceci nous mène à croire que les différentes variantes ont dû être fabriquées artificiellement (au moins en partie) afin de s’adapter aux différentes espèces.

Nous présumons maintenant que tous les aliens portent une version de cette infection micro-organique. La fonction de l'organisme n'est pas tout à fait évidente. Nous avons effectué des tests sur divers échantillons expérimentaux de tissu, certains infectés et d'autres de contrôle. Les tissus infectés ne semblent souffrir d'aucun effet, que ce soit positif ou négatif, de la présence de l'organisme. Ils sont pour l'essentiel indistinguables des tissus non infectés. Puisque l'organisme exige un hôte vivant pour sa propre survie, il semble être un parasite, ou un symbiote, avec des effets actuellement inobservés.

Nous avons surnommé cet organisme l'Infection Virale eXtraterrestre, ou IVX. Cette appellation ne correspond pas exactement aux termes usuels micro-biologiques ; IVX est bien plus complexe que n'importe quel virus terrestre, mais il agit et se duplique exactement de la même façon. Par conséquent nous pensons que ce nom est justifié. Comme chaque espèce alien porte une variante unique de l'infection, nous leur avons donné des désignations alphabétiques correspondantes aux espèces sources, dans lesquelles le virus peut être trouvé. Les Tamans possèdent l’IVX-T, les Shevaar l’IVX-S, et ainsi de suite.

Le but de l'infection demeure nébuleux en ce moment, mais c'est la seule chose que nous ayons trouvé jusqu'ici et qui lie ensemble physiquement les diverses races. Nous pouvons seulement supposer que de nouvelles versions de l'infection ont été créées pour convenir à chaque espèce.

Cet organisme ne semble pas pouvoir contaminer l'espèce humaine. En injectant du sang alien frais dans des cultures de tissu humain, nous avons observé que le sang alien est complètement rejeté, comme prévu. Étonnamment cependant, l'infection a été ensuite annihilée par les lymphocytes T humains standards. L'organisme n'a pas été capable de désactiver notre système immunitaire afin de prendre racine.

Nous ne croyons pas actuellement que l'organisme IVX représente une menace pour nos soldats sur le champ de bataille. Cependant, nous continuons les recherches et vous tiendrons au courant de toute découverte. Un test de dépistage complet du sang de tout notre personnel est en cours, juste au cas où, et des procédures standards de quarantaine seront maintenues dans tout le laboratoire.

Sincèrement,

Dr Connor

Liens

Article original : Storyline/A New Twist (early)

Research Tree Data

(This information for reference only; do not translate or include in-game.)

Prerequisites:
 Any 2 organic alien autopsies
 XVI progression activated
Opens:
 The Enemy on Earth (late)