Translation:Monoknife txt/fr

From UFO:AI
Revision as of 19:50, 16 May 2012 by Bonbadil (talk | contribs) (Some fixes)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)

Entrée UFOpédia

Proposition

POUR : Commandant de Base, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DE : Cdt Paul Navarre, R&D : Division Ingénierie, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DATE : %02i %s %i

SUJET : Proposition: Lames Monomoléculaires


Commandant, maintenant que nous avons un bon aperçu de la technologie des lames aliens grâce aux différentes sources (les « mandibules » d’Araignée Sanguinaire et l’Épée Kerr) nous commençons à comprendre comment recréer les matériaux utilisés pour leur construction, jusqu’à présent inconnus ou mal compris.

Certains aspects sont nouveaux pour nous. Les plastiques à partir desquels les lames aliens sont forgées sont plus durs que l’acier de Damas, plus aiguisés qu’un rasoir, et malgré cela résistants aux chocs et suffisamment souples pour survivre aux contraintes d’un combat rapproché. Une fois forgées, ces lames sont impossibles à briser, ébrécher ou plier. Vouloir affiner la lame au marteau et au ciseau va simplement vous couper en deux votre ciseau, de façon très nette.

Évidemment il serait extrêmement intéressant pour nous de pouvoir créer nos propres lames, faites de ce matériau, et dont le tranchant est de la largeur d’une seule molécule. Mon équipe et moi croyons que c’est maintenant possible.

Si vous nous donnez les fonds et le temps de recherche dont nous avons besoin, nous pouvons concevoir et créer une lame monomoléculaire de combat qui serait beaucoup plus efficace pour nos soldats lorsqu’ils seront forcés de combattre au corps à corps. Cette lame sera beaucoup plus compacte que l’Épée Kerr, beaucoup plus facile à manier pour les humains et suffisamment petite pour être utilisée à une main.

Équiper nos troupes avec ces armes pourrait nous donner un avantage majeur, car pour la première fois nous pourrions enfin nous défendre efficacement en mêlée, tout en utilisant d’autres armes ou équipements (tel que les pistolets, les grenades, les médikits ou d’autres objets tactiques utiles ou d’importance vitale).

--Cdt Navarre

Résultat

POUR : Commandant de Base, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DE : Cdt Paul Navarre, R&D : Division Ingénierie, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DATE : %02i %s %i

SUJET : Re: Lames Monomoléculaires


Commandant, je vous rapporte, par la présente, notre succès dans la création de lames aliennes. Nous avons chargé les spécifications de production dans les machines de l’Atelier et construit une petite forge pour façonner nos lames monomoléculaires.

Le processus de reproduction a été très intéressant d’ailleurs. Après avoir compris la manière de « cuire » le plastique alien à la bonne température, nous sommes parvenus à fabriquer des barres de matériaux extrêmement durs, prêtes à être façonner en lames. Lors de nos premières tentatives, nous avons essayé d’en créer une droite et tranchante avec une pointe acérée, comme la plupart des lames de combat moderne, afin qu’elle puisse être utilisée autant pour couper que poignarder. Tous ces modèles ont cassé pendant le processus de refroidissement. Nous avons eu des moments très difficiles, jusqu’à ce que nous placions une petite caméra dans le fourneau.

Il nous est alors apparu que la courbure de l’épée Kerr n’était pas un choix de conception mais une propriété intrinsèque du matériau. Le plastique se courbe radicalement et s’allonge durant le moulage dans nos fourneaux, puis se contracte encore pendant le refroidissement. Ces contraintes ont fini par briser toutes nos lames rectiligne. Une courbure particulière est nécessaire afin de pouvoir conserver ce matériau sous forme de lame. Nous avons dû complètement redessiner le couteau, en prenant en compte cet effet, ce qui nous a conduit à sa forme actuelle.

Concernant la longueur, il s’agit d’un long couteau, ou d’une épée courte, selon celui à qui vous posez la question. La forme de la poignée et de la garde sont inspirées des traditions des forgeurs d’épées d’Asie et du Moyen-Orient, mélangées à la science et au savoir-faire moderne. La poignée a été conçue avec du caoutchouc semi-solide, qui s’adapte automatiquement à la main de son utilisateur, afin d’optimiser son confort et son côté agrippant. La garde triangulaire et le pommeau sont en plastique renforcé de nanotubes de carbone, incassables, que même les épées Kerr auraient du mal à abîmer.

Ce couteau augmentera considérablement les chances de nos soldats lorsqu’ils seront pris au corps à corps. Bien qu’il soit plus grand que notre ancien poignard de combat, n’espérez pas pouvoir rivaliser avec une épée Kerr. En terme de puissance, notre nouvelle arme se situe plutôt entre cette épée, et notre poignard conventionnel. La lame monomoléculaire est presque aussi dangereuse que l’épée Kerr en terme de létalité, mais est suffisamment petite pour tenir dans notre holster standard, ou encore sur une ceinture. Ce qui signifie une amélioration remarquable dans nos capacités de combat rapproché. Je suis assez satisfait des résultats.

--Cdt Navarre


Type de Dommages

Compétence