Difference between revisions of "Translation:Alien origins txt/fr"

From UFO:AI
Jump to: navigation, search
(Some fixes)
 
(No difference)

Latest revision as of 12:25, 6 May 2012

Entrée UFOpédia

Proposition

POUR : Commandant de Base, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DE : Col. Ingrid Falkland, Division Renseignements, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DATE : %02i %s %i

SUJET : Proposition : Les origines aliens


Bonjour commandant,

Bien que nous ne soyons pas encore totalement opérationnels, l'une de nos premières priorités doit être de trouver l’origine de ces aliens. La seule chose que nous sachions pour l'instant, c'est qu'ils sont arrivés de l'espace, ont fait ce pour quoi ils étaient venus, et sont partis aussitôt hors de portée de nos détecteurs. Nous devons savoir ce qui s'est passé avant et après ces évènements. D'où viennent-ils, comment sont-ils arrivés ici, et où vont-ils ?

Nous n'avons détecté aucun indice nous permettant de penser que leurs vaisseaux se réfugient en orbite terrestre, ou dans une base du système solaire. Cela n'exclut néanmoins pas ces possibilités. La ceinture d'astéroïdes ou les régions au-delà de la planète Mars ont été faiblement surveillées d'un point de vue militaire. Étant donnée la discrétion des appareils qui nous ont attaqués, il est possible que les équipements civils ne puissent repérer une flotte alien. Aucun effort réel pour surveiller toute surface potentiellement viable du système solaire n'a été entrepris jusqu'à présent.

Je propose donc un nouveau programme de recherche, destiné à placer des sondes dans tout le système solaire, ainsi que de puissants télescopes optiques et radio télescopiques. Nous pourrons ainsi détecter toute activité alien dans cet espace. Nos scientifiques reprendront également les données acquises lors des dernières excursions, pour essayer de comprendre les mouvements aliens vers et depuis l'orbite terrestre. Même si une flotte se cache derrière Mars ou une planète plus lointaine, ils devront se mettre à découvert s'ils veulent continuer de nous envoyer des OVNI. Si nous plaçons suffisamment de systèmes d'espionnage, nous finirons bien par les débusquer.

Ce projet sera coûteux, chronophage et financièrement gourmand, commandant. Nous devons donc obtenir votre autorisation avant de pouvoir commencer ce travail.

Amicalement,

Col. Falkland

Résultat

POUR : Commandant de Base, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DE : Col. Ingrid Falkland, Division Renseignements, PHALANX, Commandement des Opérations Atlantique

DATE : %02i %s %i

SUJET : Re: Les origines aliens


Bonjour commandant,

J’ai ici les résultats sur le projet d’étude des origines aliens et je pense que vous les trouverez très encourageants. Voici un résumé des données.

Le projet fut un succès, un exemple au niveau de l’intégration et de la coordination des différents participants. Durant une courte période ces derniers jours, nous avons eu le contrôle direct de tous les moyens de détections civils et militaires du système solaire, incluant plusieurs installations top secrètes dans la ceinture d’astéroïdes, nous obligeant à prêter serment de non-divulgation de leur existence auprès de l’ONU. Nos sondes intersidérales ont balayé chaque pouce de terrain constructible à la recherche de traces d’une base alien. Avec ces ressources à notre disposition, nous avons atteint une couverture continue d’environ 90 % du système solaire durant les deux dernières semaines. Les 10 % restants n’ont pas été observés sur une durée maximale de quarante minutes.

Malheureusement -- dépendant de la valeur donnée à ce mot -- nous n’avons trouvé aucune preuve d’une flotte alien cachée dans notre système solaire. Nous avons été tellement consciencieux que nous nous portons garant des résultats. Il est impossible de garantir nos conclusions de manière absolue, mais je vous annonce sans crainte l’assertion suivante :

Nous ne pensons pas qu’il y ait actuellement des vaisseaux ou des bases aliens dans notre système solaire.

Ceci répond à une de nos questions, mais nous laisse dans le doute concernant l’origine des aliens et le moyen qu’ils emploient pour venir ici. En fait, la question du moyen employé pour venir ici est devenue une énigme encore plus compliquée. Si les aliens n’ont pas de base dans notre système solaire, comment peuvent-ils envoyés des OVNI vers la terre ?

J’ai discuté de cela pendant de longues heures avec le Col. Navarre et les membres de son équipe, essayant de trouver la solution, et la majorité de nos théories nous semblent de folle spéculations. Néanmoins, le destin nous a donné la preuve dont nous avions besoin.

Nous avons eu peu de chance avec la question du « comment » et du « où » jusqu’à ce que nous puissions mettre la main sur une vidéo du télescope spatial MIMIR de la semaine passée. En regardant les séquences vidéo, nous avons réalisé que parmi elles, MIMIR avait accidentellement enregistré l’arrivée d’un OVNI. Nous avons des enregistrements complet du spectre visible et infrarouge d’un OVNI de grande taille, d’une classe inconnue, « apparaissant » à approximativement 10 000 kilomètres de la terre, d’où il a allumé ses propulseurs pour suivre une trajectoire l’amenant vers la terre.

Il est possible que les aliens disposent de technologies de camouflage qui nous empêche de détecter un OVNI au-delà de cette distance, mais nous émettons de sérieux doutes sur cette hypothèse ; l’apparition fut extrêmement rapide, accompagnée d’une salve de rayons gamma et d’une anomalie temporaire de la gravité. Il n’y avait pas le moindre indice de l’existence de cet OVNI avant son apparitions à 10 000 kilomètres de la terre.

La conclusion la plus logique, qui se trouve être aussi la plus effrayante, s’impose : les aliens n’ont pas besoin d’avoir une base dans notre système solaire, car ils possèdent un moyen de transport plus rapide que la lumière. Apparemment ce moteur supraluminique leur permet de « sauter » dans le système solaire depuis une position bien au delà à notre portée de détection. Nous ne savons pas comment cela est possible, car c’est clairement en contradiction avec plus d’un concept de la théorie de la relativité générale (par ex. la causalité ou la relativité restreinte), qui reste le modèle physique le plus précis à notre disposition. Les aliens savent forcément quelque chose que nous ignorons.

Notre prochaine priorité est la capture d’un OVNI équipé de cette technologie à vitesse supraluminique afin de pouvoir l’étudier et d’en adapter son moteur sur nos propres vaisseaux. Évidemment, cela ne vas pas être une tâche facile, mais la possibilité de rendre les coups reçus est primordiale -- en tout cas si nous voulons mettre un terme à cette invasion de la manière forte.

Bien sûr, la décision finale de l’équilibre à choisir entre les besoins de nos défenses à court terme et la possibilité de représailles sur le plus long terme reste à votre discrétion, commandant.

Mes salutations distinguées,

Col. Falkland

Research Tree Data

(This information for reference only; do not translate or include in-game.)

Prerequisites:
 None

Opens:
 The Alien Strategy
 Higher chance to detect UFOs on radar